share
Version imprimableSend by email

Le port du Légué

 


Le port du Légué est situé à l'embouchure du Gouet et de son affluent le Gouédic. Véritable "porte d'entrée" sur la baie de Saint-Brieuc, il propose aussi aux curieux une lecture de ses histoires maritimes au fil de ses bassins et quais aménagés. Ainsi, le village habité du Légué rive gauche est animé de petits commerces, atelier de poterie, cafés en front de port.  Le Légué envoie des navires à Terre-Neuve à la fin du 17e siècle. Il fera aussi du commerce de cabotage avec les îles anglaises et la Normandie jusqu’en 1691. On peut y admirer un vieux grément : le Grand Léjon.
La rive droite, autrefois marécageuse et étroite, s'est tournée vers l'industrie et la métallurgie notamment suite à la canalisation du fleuve puis l'arrivée du chemin de fer. Aujourd'hui port d'échouage et port à flot, le Légué est à la fois dédié à la plaisance, à la pêche et au commerce.

 

Balade au port du Légué

 

Le Carré Rosengart
Cet ancien site industriel installé à l'emplacement des anciennes fonderies Sébert a accueilli l'usine de fabrication de pièces automobiles imaginées par Rosengart dans les années 20 puis les usines Chaffoteaux et Maury. Il est aujourd'hui dédié aux activités de "gens de mer" : aire de carénage, hangars de stockage et d'entretien des bateaux. Les grands volumes des anciennes usines réhabilitées ont été construits en pierre et en brique avec une charpente métallique. C'est aussi un lieu d'exposition, salles de réunions et un restaurant avec une terrasse panoramique.

 

Les maisons d'armateurs
En face, au coeur du village du Légué, les maisons d'armateurs du 18e siècle bordent le bassin à flot. Ces maisons de négociants sont caractérisées par les hauteurs de toiture, les souches de cheminées sur les pignons et un accès à une arrière cour dans le prolongement du vestibule. Elles étaient souvent associées à des "porches", "galeries" ou greniers pour le stockage des marchandises : sel, poissons, toiles... Un atelier de poterie est aménagé dans une maison de Maître.

 

Bateaux remarquables
Le Grand Léjon, bateau traditionnel, à coque verte et blanche, se distingue parmi les mâts. Jusqu'à l'écluse, les bateaux de plaisance voisinnent les chaluts de pêche : coquille Saint-Jacques d'octobre à avril, saint-pierre, seiches, baudroies et calamars.


La Villa Rohannec'h et l'accès au port par le parc de Rohannec'h

L'entrée du chemin principal du parc se fait par le boulevard Pasteur dans le quartier Saint-Michel. Sur les hauteurs de la colline de Rohannec'h, le vicomte Alain Le Gualès de Mézaubran fit constuire sa villa. Sur les quais du Légué près du pont tournant, se situe l'entrée du parc de Rohannec'h.


Le phare de la Pointe à l'aigle

Au bout du môle en pierre, sur la rive plérinaise du Légué, le phare (allumé en 1857) marque l'entrée du port du Légué. En face, un enrochement permet d'amarrer les bateaux de gros tonnage (commerce du bois, des ferrailles, du sable et du kaolin).